La collection Mirus

« Merveilles de la nature et merveilles de technique »

Un assemblage de pierres fines et précieuses vient délicatement se poser sur ces manchettes en aluminium, résultat d’un pliage mécanique très précis. Microbillés puis polis à la main dans l’atelier parisien de Charlotte Romer, ces bijoux en apparence simples se glissent aisément sur des bras nus en été ou des manches longues en hiver. Chaque pierre est sélectionnée pour sa couleur et son éclat. Les pierres de centre sont taillées sur mesure par un lapidaire français, selon les plans de la créatrice qui présente un fort penchant pour les tailles dites « rose ». Cette taille a été inventée pour le diamant dès le XVe siècle, quelque peu oubliée dès le XIXe et remise au goût du jour depuis quelques années par les joailliers. Cette taille permet de réaliser des manchettes extra-plates et agréables à porter, tout en mettant en valeur les facettes éclatantes des gemmes de couleur. Le métal n’est pas en reste, anodisé, il présente des couleurs puissantes et lumineuses, rouges, bleues, noires…